Intuition
Bienvenue sur Intuition très cher invité!

Notre forum a vraiment besoin de toi pour pouvoir prendre vie!

Que tu veuilles incarner un humain ou une créature mystique, n'hésites pas à nous rejoindre! Nous sommes tous motivés pour t'aider à t'intégrer et à trouver tes repères!

Loup garou, danseuse de ballet ou ange gardien se feront un plaisir de rp avec toi!

Rejoins nous vite!





 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shoot in the dark ~ Vaan ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jane Smith


avatar


Messages : 56

MessageSujet: Shoot in the dark ~ Vaan ~   Ven 18 Mai - 12:09

Je marchais dans les rues de Paris, sans but, seule et complètement désemparée. La pire chose qu’il pouvait arriver, s’était produite ; ma mère n’était plus de ce monde. Cette fois c’était finit et je ne pouvais absolument rien y faire. Elle était partie en me laissant seule et en délirant totalement.

Je me souvenais de ces dernières paroles, je n’avais absolument rien compris à ce qu’elle avait voulu me dire :

*

-Ma fille, comme je te l’ai dit souvent…tu es exceptionnelle…tu ne le sais pas encore mais un magnifique destin t’attends… Elle toussa fortement puis repris. Il faut que tu te rendes quelque part quand je ne serais plus de ce monde…c’est très important…

J’avais essayé de l’arrêter dans son délire mais elle m’avait pris la main violemment en me disant que je devais la laisser continuer avant qu’il ne soit trop tard.

-Ecoute, il existe un bar…un peu spécial…son nom est « A la double vision »…tu le trouveras, je te fais entièrement confiance. Elle s’arrêta quelques instants avant de prendre mon visage entre ses mains, de m’embrasser sur le front puis elle continua d’une voix faible. Je suis désolé ma chérie…je ne serais pas là pour voir la magnifique femme que tu vas devenir…je t’aime de tout mon cœur et quand tu te rendras compte de qui tu es vraiment…je t’en supplie ne m’en veut pas…

Je l’interrompais cette fois :

-Mais de quoi parles-tu maman ? Je ne comprends rien à ce que tu me dis ! Il faut que tu te reposes, tu sais ce que le médecin a dit…

Elle se rallongea au fond de son lit et de ses derniers mots elle me dit :

-Je t’aime.


*

Cela faisait maintenant une semaine et je ne m’en étais toujours pas remise. J’avais appelé Diana pour lui dire que je ne me sentais pas bien et que je serais absente quelques jours, elle m’avait répondu de me reposer et de ne surtout pas m’en faire. De toute façon, je ne me faisais aucuns soucis, je savais très bien que Coralie s’occuperait très bien de mes affaires en cours.

Je me sentais tellement mal… Je ne savais plus quoi faire, je me sentais complètement perdue. Le fait de me rendre compte de jour en jour qu’elle n’était plus là me brisait le cœur. C’est ainsi que je sortais tous les soirs et rentrais dans des états minables pour m’affaler sur mon canapé toute la journée pour essayer d’oublier mon chagrin. Coralie avait essayé plusieurs fois de me joindre mais je n’étais pas du tout apte à lui répondre alors je laissais le téléphone vibrer jusqu’à ce que ça s’arrête. Si quelqu’un avait pu me voir à cet instant il ne m’aurait surement pas reconnu.

Ce soir-là encore, je ne savais où j’allais mais il fallait que je trouve quelque chose de plus fort que de l’alcool car j’en étais imbibé mais je sentais toujours ce vide qui me rendait folle de chagrin. Je me dirigeais donc vers les quartiers où je savais qu’il y aurait tout ce que cherchais. La tête baissé et emmitouflé dans mon gros gilet, je ne faisais même plus attention au monde extérieur, je ne pensais qu’à une chose oublier et faire taire cette douleur qui me rongeait de l’intérieur.

Je sentis un choc sur mon épaule qui me fit me stopper net, je me retournais doucement et dit d’une voix rauque :

-Pardon…

J’allais reprendre mon chemin mais la personne que je venais de bousculer me rattrapa. J’espérais que cet individu n’étais pas de la police car j’étais complètement bourré et en plus de ça sur la voie publique ce n’était surtout pas le moment de se retrouver en garde à vue pour la nuit. Je m’arrêtais donc pour ne pas paraître plus suspecte et relevais les yeux vers l’inconnu en prenant un visage neutre.



Dernière édition par Jane Smith le Sam 19 Mai - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vaan Harris


avatar


Messages : 64

MessageSujet: Re: Shoot in the dark ~ Vaan ~   Ven 18 Mai - 13:04

La nuit me servait de couverture aux yeux des humains ! Mais je jouais avec les ombres nocturnes à la perfection depuis la fin de mon apprentissage auprès des maitres d’armes les plus dangereux de la lignée. Les petits aristos du nid en étaient bien incapable, eux ! Mais c’est pas ces vampires gominés qui sortaient dans les bas fonds de Paris pour régler les problèmes avec les autres créatures mystiques ! Non, eux restaient confortablement dans leurs appartements de politiciens à établir des plans et à organiser les troupes. Si seulement ils pouvaient comprendre qu’on se foutait bien de leurs arrangements et que les guerriers avaient leur volonté propre ! Mais le fossé était bien trop profond entre les deux catégories sociales de vampire pour que le dialogue soit possible.

L’obscurité m’aidait à dissimuler les armes que j’avais accrochées un peu partout sur le corps. Un guerrier ne sortait jamais sans ses lames fétiches et je sentais les miennes battre contre ma peau. « Châtiment », la plus longue, se trouvait dans mon dos à l’abri de va veste en cuir, alors que « Justice » restait bien callé contre ma cuisse. Et je ne parlais de tout le reste de mon équipement qui comptait deux Beretta, des explosifs préparés par Niko, … La liste serait trop longue à énumérée !

Je patrouillais dans une ruelle particulièrement sombre à la recherche d’un repaire de loups garous lorsqu’une blondinette déboula d’un coin d’immeuble. Même à cette distance, je pouvais sentir les émanations d’alcool qu’elle transportait avec elle… Encore une paumée qui ne trouvait pas d’autre solution à sa vie de merde que dans un verre de whisky ! Tellement pitoyable… et triste.

J’aurais sans aucun doute pu l’hypnotiser et boire à sa veine, mais je n’en ressentais ni l’envie, ni le besoin ! D’autres à ma place n’aurait pas hésité à profiter de la situation pour agrandir leur petit troupeau d’amphitryons, pourtant l’image de Kofi s’imposait à moi bien trop souvent pour que je puisse oublier le délicieux gout de son sang… Cette seule pensée suffisait à me dissuader de boire à la veine de n’importe quel autre humain tant que je pouvais résister à l’appel du sang. Et bien souvent dans ce cas là, je réservais une table au moulin rouge et attendait que Barbara ai fini son show pour prendre quelques gorgées de son liquide vital. Je n’étais pas vraiment un collectionneur, non, une seule humaine me suffisait pour couvrir mes besoins en hémoglobine à défaut de pouvoir me substituer à cette pratique en buvant celui de ma compagne de sang…

- Tu devrais rentrer chez toi jolie ! Lançai-je en m’approchant, mais elle ne sembla pas m’entendre, et encore moins me voir. Nonchalante, elle me rentra dedans… Bravo ! Au moins cette fois elle se rendit compte de ma présence !

-Pardon…

Elle essayait de se redresser pour tenter de brouiller les pistes, mais ce petit jeu ne prenait pas avec moi. Et puis je n’étais pas un de ces minable de flic qui allait la coffrer le temps qu’elle décuve, avant de la renvoyer à sa vie minable. Je me foutais bien, moi, qu’elle picole, qu’elle se shoot ou se prostitue… D’ailleurs à défaut de me servir de repas, cette pourrais peut-être me servir d’appât ?! Vu dans l’état où elle était, sans personne pour l’accompagner, je doutais que cette fille puise manquer à quelqu’un dans ce bas monde… Alors autant qu’elle rende service à la communauté !

Comme elle titubait dangereusement, je m’approchais à nouveau pour la soutenir avant qu’elle ne s’éclate le crâne contre le pavé. Passant mon bras autour de ses épaules, je la conduisis alors jusqu'à l’abri d’un couvert de boutique, où je l’aidais à s’asseoir. L’odeur qu’elle dégageait était vraiment insupportable pour mes narines ultras sensibles. Beurk ! Mais j’en avais vu d’autres…

- Qu’est-ce qui t'arrive pour que tu te mettes dans un était pareil ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jane Smith


avatar


Messages : 56

MessageSujet: Re: Shoot in the dark ~ Vaan ~   Sam 19 Mai - 19:52

Il resta là, planté devant moi à me toiser, sans dire un mot. Cet homme n’avait pas du tout l’air de faire partie de la police, en tous cas vu les vêtements qu’il portait et la tête qu’il avait il n’en n’avait pas du tout le profil. Grand, brun, les yeux clairs, une carrure assez imposante et un petit air de malice dans le regard ; cet homme ressemblait plus à un mannequin hollywoodien qu’à autre chose. Je restais tout de même sur mes gardes au cas où car je le savais très bien, il ne fallait jamais se fier aux apparences.

J’essayais de me contenir un minimum, vu l’état dans lequel je me trouvais mais rien n’y fit, mon corps était plus fort que tous le reste et c’est quand j’allais commencer à parler que je failli m’étaler par terre comme une crêpe. L’inconnu vint immédiatement à mon secours en me soutenant d’un de ses bras puis en me trainant jusqu’à un abri où il me fit m’asseoir. A cet instant je me sentais plus qu’honteuse de me trouver dans cet état.

Nous restâmes quelques secondes l’un à côté de l’autre sans dire un mot avant qu’il n’entame la conversation.

- Qu’est-ce qui t'arrive pour que tu te mettes dans un état pareil ?!

Je me demandais bien qui était ce mec pour s’arrêter sur une pauvre fille en complète perdition puis ensuite pour lui demander ce qui n’allait pas. Soit cet homme était un bon samaritain, dans toute sa splendeur, soit c’était le genre de type qu’une fille devait éviter à tout prix.

Me disant que c’était mon esprit qui me jouait des tours et que l’alcool me rendait complètement paranoïaque, je décidais donc de lui répondre en restant brève, bien évidemment :

-Le genre de chose qui ne se raconte pas à un inconnu…

J’étais peut-être un peu brutal mais j’avais toujours été comme ça, surtout envers les mecs. Il fallait toujours leur montrer que vous n’étiez pas une pauvre petite chose fragile, que l’on pouvait manger tout cru, sinon il était sûr que vous finiriez au menu. Mais bon, ce n’était peut-être pas très correct de ma part, alors qu’il venait de m’éviter quelques bleus, de ne pas au moins le remercier. Je décidais donc de continuer la conversation, avant qu’il ne s’en aille.

-Merci de m’avoir aidé… il est vrai que je ne suis peut-être pas dans un très bon état ce soir…mais dès fois il arrive des choses que l’on préfère oublier et on ne trouve pas d’autre moyen…

Je posais ma tête contre le mur de l’abri et fermai les yeux quelques instants, je me disais qu’en les rouvrant, mon inconnu ce serait envolé de peur d’être tombé sur une tarée, après ce que je venais de lui dire mais contre toute attente, il se trouvait toujours là, à côté de moi, à réfléchir.

Je tournais le regard vers lui et essayait de le distinguer un peu mieux mais c’était inutile, ma vue était trop flou et dans cette pénombre je n’y voyais absolument rien. Pourtant quand il se tourna vers moi, je vis quelque chose de long et de pointu se dissimuler entre ses lèvres. Je plissai les yeux pour essayer d’y voir plus clair mais il n’y avait plus rien. Cette fois je me disais que j’avais vraiment du abuser, pour avoirs des hallucinations.

Je me levai avec mal et allai partir pour aller prendre ce que j’étais partie chercher et rentrer chez moi mais il se leva et me dit :
Revenir en haut Aller en bas
Vaan Harris


avatar


Messages : 64

MessageSujet: Re: Shoot in the dark ~ Vaan ~   Mar 22 Mai - 17:00

Cette fille m’intriguait ! Pas seulement parce qu’elle empestait l’alcool dans une ruelle sombre, non, c’était plus que ça. La détresse dans sa démarche claudiquante, sa volonté pour essayer de paraitre le plus sobre du monde,… Tout en elle me faisait dire qu’elle essayait de noyer sa peine et par la même occasion fuir la réalité.

Lors d’une mauvaise nuit, je ne me serais pas souciée de sa petite personne et l’aurait abandonné derrière moi sans l’ombre d’un regard ou seulement après l’avoir saigné, mais pas ce soir… J’avais bien d’autres projets pour elle ! Tout déprendrait de la manière dont elle réagirait face à mes questions… Oui je me sentais d’humeur joueuse et ce soir ma partie préférée serait : Quitte ou double !

Je n’étais peut-être pas le monstre que certain pouvait imaginer en lisant les plus célèbres livres de vampires, mais je restais néanmoins fidèle à ma nature brutale et manipulatrice. Loin de l’aristocratie du nid, j’étais un guerrier ! Un de ceux qui chassait du loup avant le lever du soleil ! Et comme ce soir ces bestioles refusaient de sortir de leurs tanières, je n’allais pas me gêner pour faire couler le sang de cette humaines pour les attirer… Je m’en réjouissais d’avance !

-Le genre de chose qui ne se raconte pas à un inconnu…


Dans un sens elle n’avait pas vraiment tors, mais vu son état de délabrement… un inconnu risquait de lui faire subir des choses bien plus horrible que d’essayer de papoter.

- T’as raison, me dit rien ! Des fois que cracher ce que tu as sur le cœur soit plus dangereux que de te vider une bouteille de whisky ! Lui répondis-je sur le même ton « agressif ».

Décidément, lui faire une blessure n’allais pas m’être difficile si elle continuait à jouer la garce ! D’ailleurs je commençais à chercher les présences humaines alentours en ouvrant mes narines pour éviter de la mordre devant des spectateurs… mais la ruelle restait déserte! Alors sans attendre davantage, je me laissais aller à ma nature profonde en découvrant mes crocs.

-Merci de m’avoir aidé… il est vrai que je ne suis peut-être pas dans un très bon état ce soir…mais dès fois il arrive des choses que l’on préfère oublier et on ne trouve pas d’autre moyen…

- C’est ça ouai !

Elle n’avait pas vraiment tord, mais on pouvait toujours trouver quelque chose à quoi se raccrocher pour finir aussi mal en point ! Créature mystique ou simple humain, la situation restait la même et jamais je ne me serais laissé allé à un tel apitoiement !

Comme elle se relevait pour partir, je la regardais faire avant de lui lancer :

- Et tu crois aller où comme ça ?


D’un bond je me jetais dans son dos, mes lèvres à quelques centimètres de son cou.

- Tu devrais rester ici encore un peu ! ça ne va pas tarder à être l’endroit le plus festif de toute la ville !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jane Smith


avatar


Messages : 56

MessageSujet: Re: Shoot in the dark ~ Vaan ~   Mer 23 Mai - 12:57

- Et tu crois aller où comme ça ?

En quelques secondes je sentis ses mains se poser, fermement, sur le haut de mes épaules puis son souffle se déposa délicatement tout contre mon cou. Mais, enfin comment avait-il fait pour se déplacer aussi rapidement ? Ce mec commençait vraiment à me foutre les jetons, je me disais qu’enfin de compte il n’était peut-être pas le bon samaritain auquel j’avais pensé plutôt. Lorsqu’il se rapprocha de moi davantage et qu’il me chuchota ces mots à l’oreille je fus prise de panique.

- Tu devrais rester ici encore un peu ! ça ne va pas tarder à être l’endroit le plus festif de toute la ville !

Par réflexe, je pense, je me retournais vivement et lui décochais une magnifique gifle en plein visage. Il me lâcha et j’en profitais pour m’échapper au plus vite. Je l’entendis grogner derrière moi avant de ne se mettre à ma poursuite. Je ne sais comment mais j’eu à peine le temps de me retourner pour voir s’il était toujours à mes trousses que mon poursuivant se retrouvait face à moi. Je lui rentrais dedans, une fois de plus, manquant de m’étaler à terre mais il m’attrapa, avec force, par la gorge me soulevant légèrement du sol.

Je touchais à peine terre alors qu’il me broyait limite la gorge mais dans un murmure j’arrivais tout de même à prononcer :

-Espèce de salaud ! Qu’est-ce que tu me veux ?! Lâche-moi tout de suite !

C’était incroyable ! Quelle force surhumaine ! C’était quoi ce bordel ?! Un immense sourire s’afficha sur son visage alors que je me débattais de toutes mes forces pour essayer d’échapper à sa poigne de fer…mais il n’y avait rien à faire. Il était accroché à moi, tel un pitbull qui ne pouvait lâcher sa proie. Était-ce une lueur de folie que je percevais dans son regard ? A cet instant j’en fus persuadée, ce que j’avais cru être une hallucination quelques instants plutôt ne l’était en fait surement pas car c’était bien d’immenses crocs que je voyais à travers ses lèvres.

Cette fois mon heure était venue, à moi aussi, tout ça parce que je ne supportais par la vie sans ma mère. Il avait fallu que je me retrouve ici pour acheter de la drogue et pour tomber sur un psychopathe. Qui sais ce qu’il allait me faire subir ? Surtout que ce que j’avais sous les yeux n’inaugurait rien de bon…Comment tout ça était-il possible ? Ces dents pointues et aiguisées comme des lames de rasoir, cette rapidité fulgurante et ce regard de folie…se pouvait-il que je me trouve face à un vampire ?! Mon imagination me jouait-elle encore des tours ? Je ne savais plus ce que je devais croire…mon intuition ou mes propres yeux ?

Revenir en haut Aller en bas
Vaan Harris


avatar


Messages : 64

MessageSujet: Re: Shoot in the dark ~ Vaan ~   Lun 4 Juin - 15:07

Le mélange d’alcool qui se dégageait de cette fille ne me mettait vraiment pas en appétit… Quelques années en arrière, je n’aurais sans doute pas fait autant le difficile pour me nourrir, mais aujourd’hui, avec le lien de sang qui m’unissait à Kofi, je n’arrivais plus à mordre au creux de n’importe quelle gorge. Pitoyable pour un vampire ! Mais la blondinette de mon cœur me prenait suffisamment pour un monstre sans que j’en rajoute en plantant mes crocs dans tout ce qui bougeait. Non. Par respect pour elle et presque par impuissance, je me nourrissais exclusivement à la veine de mon amphitryon à défaut de pouvoir déguster le nectar de la compagne de sang qui se refusait à moi.

Pourtant, l’excitation de la chasse au loup garou faisait largement ressortir mes crocs rien qu’a l’idée de les voir émerger de leurs trous en captant l’odeur du sang de cette trainée. Elle continuait d’ailleurs à me résister ! Le son de ma voix accentuant la peur dans toutes les cellules de son corps. Un véritable délice que de sentir les frissons qui parcouraient sa colonne vertébrale alors que mes canines effleuraient sa peau. Et je ne parlais de la gifle magistrale qu’elle me colla et qui réveilla mes plus bas instincts de traqueur !

Je la regardais filer avec le pauvre espoir de m’échapper ! Pas de chance, je n’avais pas l’âme laxiste ce soir… D’un seul élan, je la dépassais pour m’arrêter juste devant elle, n’évitant pas la collision, bien au contraire ! Comme elle allait la mentalement tomber par terre, je la rattrapais par la gorge et la soulevais du sol avec la brutalité de ma nature contenue depuis trop longtemps.

-Espèce de salaud ! Qu’est-ce que tu me veux ?! Lâche-moi tout de suite !

- Dans tes rêves, chérie ! Dis-je en collant mon corps contre le sien pour l’empêcher de se débattre. Tu peux hurler, personne ne t’entendra ! Alors économise tes forces… t’en auras besoin pour courir !

Oui… Elle allait devoir fuir, mais pas devant moi ! La mort qui l’attendait serait bien pire que celle que j’aurais pu lui donner en buvant son sang jusqu'à la dernière goutte. Les loups garous n’étant pas connus pour leur finesse mais plutôt pour la torture… Quel dommage ! Un si joli corps désarticulé par les crocs de ses monstres…

Mais j’en avais assez de jouer. Quittant son regard, je glissais ma tête dans son cou et plantait mes canines dans sa veine. Le sang s’écoula aussitôt sur ma langue alors qu’elle poussait un cri de douleur, m’obligeant à renforcer ma prise autour de sa gorge pour qu’elle se taise !

Pourtant rien ne se passa comme prévu… Le sang se mit à bruler ma bouche et je dû cracher à m’en arracher les dents pour que la douleur commence à se calmer.

- Putain, c’est quoi ce bordel,
lâchai-je passablement énervé en regardant à nouveau la junkie qui commençait à étouffer entre mes doigts.

Relâchant la pression, je la laissai retomber brutalement par terre sans me soucier de lui briser une jambe, un bras ou même lui faire exploser la tête contre le goudron.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jane Smith


avatar


Messages : 56

MessageSujet: Re: Shoot in the dark ~ Vaan ~   Mar 5 Juin - 10:39

- Dans tes rêves, chéris ! Me dit-il en se collant à moi pour renforcer son emprise sur mon corps. Tu peux hurler, personne ne t’entendra ! Alors économise tes forces… t’en auras besoin pour courir !

Mais de quoi parlait-il ? Se lançait-il dans un jeu malsain? Ou peut-être n’était-ce pas lui qui allait essayer de m’attraper, peut-être que d’autres amis allait se joindre à la partie…
Je me sentais complètement perdue, paniquée j’étais presque sûr que mon heure était arrivé et que j’allais mourir dans les pires souffrances qui soit. La peur avait envahi tout mon être sans que je ne puisse la contrôler. Je n’avais presque plus de forces, je n’arrivais plus à me débattre convenablement, pourtant combien de fois on m’avait dit que lorsqu’on se sentait en danger nos forces se décuplaient ; c’était un piètre mensonge.

Je le vis se baisser légèrement vers le creux de mon cou et c’est là que je sentis ses crocs s’enfoncer dans ma chair. Je poussai un cri strident au moment où je sentais le liquide vital quitter mon corps et il resserra son étreinte autour de mon cou pour me faire taire. Je ne m’étais pas trompé, c’était bel et bien un vampire qui se trouvait devant moi. C’était tout simplement impossible, pourtant je ne pouvais plus le nier. Au moment où je croyais que tout était perdu, je vis son visage se relever en une grimace atroce, il grogna plusieurs secondes avant de jurer.

- Putain, c’est quoi ce bordel !

Il me relâcha sur le sol, contre toute attente, je tombais tel un pantin désarticulé complètement vidé de mes forces. Avec mal, j’essayai de me relever mais c’était perdu d’avance. Je décidais donc de me trainer à terre, le plus loin possible de lui. Il était toujours en train de recracher mon sang, je me demandais, vaguement, ce qu’il s’était produit mais je devais l’avouer à cet instant je ne pensais qu’à une chose ; m’enfuir.

Pourtant lorsque je le vis se rapprocher dangereusement de moi avec son regard de folie meurtrière, mes forces me revinrent ; avec plusieurs gémissements je réussissais à me tenir de nouveau sur mes jambes mais il était impossible pour moi désormais de me mettre à courir.

D’un pas agressif il se dirigeait vers moi, mon esprit se mit à tournoyé, je devais faire quelque chose, je devais m’en sortir ; dans un geste de défense, je pense, je mettais ma main devant moi. En un instant ma vue se brouilla, mes oreilles sifflèrent, je sentis une chaleur presque insoutenable envahir tout mon corps puis se diriger vers les extrémités de celui-ci pour enfin s’évacuer par le bout de mes doigts. Au loin, je cru entendre un cri de douleur comme jamais je n’avais entendu auparavant.

Je rouvrais les yeux, épuisée, j’avais l’impression d’avoir couru un marathon et je me sentais encore plus vidée que quelques instants plutôt. Que s’était-t-il passé ? Une fois mes esprits revenus, je regardais en face de moi et constatais que le Vampire était encore debout, pourtant je voyais des émanations de fumée entouré son corps. Son regard avait changé aussi, ce n’était plus de la haine que je percevais mais de la totale incompréhension.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Shoot in the dark ~ Vaan ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shoot in the dark ~ Vaan ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» 7° Convention Dark Crusade Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Intuition :: 

 :: ~Réglement, contexte et descriptions des groupes~ :: Les rps de la saison 1
-